Matoto: 23660 candidats démarrent les épreuves du brevet d’études du premier cycle

0
115

Le brevet d’étude du premier cycle session 2018-2019 a été officiellement  entamé ce lundi 08 juillet par les sujets de rédaction et d’histoire. Dans la commune de Matoto, c’est le lycée Ahmed Sékou Touré de l’aviation qui a servi de cadre au lancement officiel  en présence du ministre des postes et télécommunications Moustapha Mamy Diaby.

Cette année, dans la commune de Matoto, Daouda Doumbouya directeur communal de l’éducation a précisé les statistiques de sa juridiction « cette année à Matoto nous avons 23660 candidats, dont 11424 filles. Par rapport à l’organisation, nous avons maintenus 55 centres, 773 salles pour un effectif de 1546 surveillant ».

Pour le bon déroulement de cette deuxième séance des examens nationaux, plusieurs dispositions ont été prisent « après les inspections que nous avons reçu, il a été recommandé, l’interdiction de tout regroupement aux alentours des centres, le voile aussi fait partie des dispositions. Il n’est pas interdit, mais quand vous venez on vérifie pour vous mettre à l’abri de tout » précise-t-il.

Présent à cette cérémonie de lancement, Moustapha Mamy Diaby ministre des télécommunications a expliqué les ambitions du gouvernement pour l’enseignement guinéen « ce que j’ai à dire aux candidats c’est de considérer l’examen qui est le brevet d’études du premier cycle comme étant une formalité académique qui permet à l’élève de mériter son passage du collège vers le lycée. Je voulais également dire aux parents d’élève, aux enseignants, à toute la population que notre ambition est de qualifier le système éducatif guinéen, de faire en sorte qu’on mette l’accent sur la formation des formateurs »

Au centre Ahmed Sékou Touré, il y a 695 candidats inscrits dont 308 filles qui sont encadrés par 44 surveillants dont 12 femmes.

Soumah Naby Moussa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here